20 juillet 2024

Santé voyage : comment prévenir le tétanos ?

Le tétanos est une maladie associée à un fort taux de létalité. Elle se contracte lorsque le germe responsable de la maladie pénètre dans l’organisme par le moyen des coupures, des plaies, ou des petites lésions sur la peau. On estime que le germe, qui se trouve dans la boue, la poussière ou la terre, infeste certaines régions plus que d’autres. Voici quelques précautions à observer à titre préventif.

Quels conseils pour minimiser les risques

La première mesure préventive en cas de plaie ou de blessure est de procéder à un nettoyage méticuleux avec du savon et de l’eau ou un antiseptique. Si cette mesure n’est pas toujours suffisante pour se débarrasser du virus, elle reste efficace pour les plaies ouvertes et peu profondes. En dehors de cette recommandation évidente liée à l’hygiène, le vaccin et le sérum sont des moyens courants pour prévenir le tétanos.

  • Le vaccin antitétanique est obligatoire dans de nombreux pays. Il assure une couverture qui s’étend en général de 5 à 10 ans. Si vous prévoyez de partir pour l’étranger, le vaccin du tétanos pour voyageurs à Laval peut vous être administré sur recommandation d’un médecin ou dans une clinique santé voyage.
  • Le sérum contre le tétanos est préconisé pour les personnes qui se trouvent dans des situations où un certain risque de contamination est présent, alors qu’elles n’ont pas fait leurs vaccins ou leurs rappels de vaccins. Le sérum n’a une action que pendant quelques jours, et son efficacité est considérée comme moindre en comparaison avec le vaccin antitétanique.

La réaction idéale en cas de plaie dépend de la situation de l’individu. Pour les personnes qui ne sont pas à jour pour leur calendrier vaccinal et qui ont une plaie propre et peu profonde, les médecins recommandent en général un simple rappel de vaccin. Pour les plaies les plus souillées, un sérum sera souvent administré en plus du vaccin.