16 mai 2024

4 actions pour rendre votre supply chain plus durable

Vous souhaitez réduire l’impact environnemental de votre supply chain et la rendre plus durable ?

Vous êtes au bon endroit !

Retrouvez dans cet article 4 actions concrètes à mettre en place pour améliorer la durabilité de votre chaîne d’approvisionnement.

1. Réaliser un bilan carbone

La première étape pour rendre votre supply chain plus durable est de mesurer son empreinte carbone !

Cela implique d’identifier et de quantifier les émissions de gaz à effet de serre (GES) à chaque étape de la chaîne, depuis l’extraction des matières premières jusqu’à la livraison finale des produits.

Utiliser un outil de bilan carbone permet d’obtenir une vision claire des principales sources d’émissions et d’identifier les zones prioritaires sur lesquelles agir.

2. Utiliser des modes de transport durables

« Si le transport maritime était un pays, il se classerait parmi les dix plus grands émetteurs mondiaux », ont rappelé les gouvernements américain et norvégien pendant la COP27.

Un constat alarmant, surtout lorsque l’on considère que la majorité du commerce international s’effectue par voie maritime.

Cependant, malgré un bilan carbone du transport maritime préoccupant, l’émergence de modes de transport plus durables commence à influencer positivement les pratiques et contribue peu à peu à inverser cette tendance :

  • Le train

Opter pour des moyens de transport qui émettent moins de CO2 est un pas significatif vers une supply chain plus verte.

Par exemple, privilégier le transport ferroviaire au lieu du transport fluvial ou routier peut réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre. Ce mode de transport est non seulement moins polluant, mais il est également plus économique à long terme lorsqu’il s’agit de grandes quantités ou de distances importantes.

  • Les véhicules écologiques

L’utilisation de véhicules électriques (VE) ou hybrides pour les livraisons urbaines est une autre stratégie efficace.

Ces véhicules réduisent non seulement les émissions de GES, mais contribuent également à diminuer la pollution sonore dans les zones urbaines. Pour les trajets interurbains, envisager des camions alimentés par des biocarburants ou d’autres alternatives moins polluantes que le diesel traditionnel.

  • La collaboration et partage de charge

Le partage de l’espace de chargement entre plusieurs entreprises, un concept connu sous le nom de « co-loading », est une méthode efficace pour maximiser l’utilisation des véhicules. Cela permet non seulement de réduire les coûts, mais aussi de diminuer le nombre de trajets nécessaires, ce qui contribue à réduire l’empreinte écologique globale.

3. Privilégier des matériaux éco-conçus

L’éco-conception des matériaux est une approche de la production qui prend en compte l’impact environnemental tout au long du cycle de vie du produit, depuis l’extraction des matières premières jusqu’à sa fin de vie.

Voici quelques exemples de matériaux qui respectent les principes de l’éco-conception :

  • Les matériaux recyclés : Le plastique recyclé ou l’aluminium recyclé sont des matériaux qui aident à réduire la demande de ressources vierges et diminuent l’énergie consommée dans les processus de fabrication.
  • Les bioplastiques : Les bioplastiques, fabriqués à partir de ressources renouvelables comme le maïs ou la canne à sucre, offrent une alternative plus durable aux plastiques traditionnels dérivés du pétrole.
  • Le bois certifié : Le bois issu de forêts gérées de manière durable et certifiées par des organisations comme le FSC (Forest Stewardship Council) assure que les matériaux proviennent de sources responsables.
  • Les textiles durables : Les tissus comme le coton organique, le lin, ou le chanvre nécessitent moins de pesticides et d’eau comparativement à leurs homologues conventionnels, réduisant ainsi leur impact écologique.

4. Implémenter un logiciel de gestion de la décarbonation

Pour piloter efficacement votre stratégie de réduction des émissions, l’adoption d’un logiciel de gestion de la décarbonatation est recommandée.

Ces outils permettent de suivre en temps réel les émissions, de comparer les performances à des objectifs de durabilité et de simuler l’impact de différentes actions de réduction.

Un logiciel de ce type peut aussi faciliter le reporting “réglementaire” et la communication transparente avec les parties prenantes sur vos efforts en matière de durabilité.

———–

Pour assurer un avenir durable, chaque entreprise se doit de prendre des mesures concrètes pour minimiser son impact environnemental.

Les actions décrites ici offrent des pistes efficaces pour transformer votre chaîne d’approvisionnement en une force bénéfique pour la planète.